Sony annonce la PlayStation 4

ps4

Sans dévoiler l'apparence de sa nouvelle console, Sony met en lumière un certain nombre de ses fonctions nouvelle génération. Voici le résumé de l'annonce de la PlayStation 4.

PS4 16/9

C'est à Andrew House, le CEO de Sony Computer Entertainment, qu'il est revenu l'honneur de révéler la PlayStation 4 lors du PlayStation Meeting 2013 à New York. Un logo, une manette, une nouvelle caméra double, une fiche technique, des applications, des jeux, mais pas de console. Pourtant annoncée pour cette fin d'année 2013 (tout du moins aux Etats-Unis, Sony ne faisant aucune promesse pour l'Europe) la PlayStation 4 n'a pas honoré New York de sa présence physique. Soit la machine n'est pas encore finalisée sur le plan esthétique, soit Sony a décidé volontairement de préserver cet élément pour l'E3.

La PlayStation 4 n'est pas japonaise
Première surprise de ce PlayStation Meeting 2013, l'identité de l'architecte principal de la machine. Si le CV de Mark Cerny justifie sa présence à un tel poste, découvrir que la nouvelle PlayStation a été pensée ailleurs qu'au Japon est un signe des temps qui ne trompe pas. Programmeur, producteur et designer, Mark Cerny a été impliqué sur de nombreux titres depuis les années 80, de Kid Chameleon à Crash Bandicoot en passant par Spyro, Ratchet & Clank et Jak and Daxter. Il définit les cinq piliers de la nouvelle PlayStation avec ces mots : simple, immédiate, sociale, intégrée et personnalisée.

Quand Sony fait péter la RAM
Côté technique, si Sony n'est pas suffisamment entré dans les détails pour que l'on puisse totalement comparer avec les données révélées sur le net ces dernières semaines, une importante caractéristique a dépassé les attentes. Au lieu des 4 Go de RAM GDDR5 (176 GB/s) annoncés dans les différentes fuites, la PlayStation 4 embarquera en fait 8 Go de cette même RAM haute vitesse. Une quantité simplement astronomique en comparaison des 512 Mo de RAM DDR3 (68 GB/s) de la PlayStation 3. L'architecture de la PS4 a été ouvertement décrite comme étant celle d'un gros PC, tout en étant facile d'approche pour les développeurs. Son CPU AMD Jaguar x86-64 comporte 8 coeurs et son GPU AMD Radeon offre, comme annoncé, 18 unités de calcul qui génèrent collectivement une puissance de 1.84 Teraflops. La console sera dotée d'un disque dur et de la connectique habituelle (USB, HDMI, Ethernet, Bluetooth et cie).

Diffuser son expérience de jeu
Les 8 Go de GDDR5 risquent de peser lourd dans le prix de fabrication de la PlayStation 4. Mais lorsque l'on voit certaines fonctions affichées par la console, on comprend aisément la présence d'une telle quantité de RAM. « Nous voulons que rien ne se dresse entre la plateforme et le plaisir de jouer », a déclaré Mark Cerny au sujet de la nouvelle machine. C'est lorsque David Perry de Gaikai est monté sur scène que les choses ont commencé à s'emballer. Comme attendu, la PlayStation 4 offrira des capacités poussées en termes de partage et de sociabilité. Un joueur sera non seulement en mesure de diffuser sa partie en direct sur Internet (Facebook et Ustream ont été annoncés pour le moment) mais il peut aussi autoriser des amis à entrer en mode spectateur afin de les laisser regarder sa partie en direct. La PS4 peut capturer en permanence votre session de jeu et, d'une simple pression sur la touche Share de la manette, permet d'éditer une séquence et de la mettre en ligne. Il n'a pas été précisé combien de minutes d'enregistrement la console peut garder en mémoire, mais les rumeurs parlaient de 15 minutes. Sony insiste sur la fluidité de la chose : une fois la séquence déterminée, le joueur l'expédie et peut retourner à sa partie, sans avoir à attendre que la mise en ligne de la vidéo soit terminée. On imagine l'explosion de vidéos à venir sur YouTube, même si la célèbre plateforme n'a pas été évoquée pendant la conférence. La PS4 pourra aussi envoyer captures et vidéos sur Facebook. Le mode spectateur annoncé récemment dans la colonne rumeur devient aussi réalité. Diffuser sa session de jeu en direct sur Ustream, tout en récoltant les commentaires des spectateurs, devrait éveiller quelques vocations de présentateurs. Il est aussi question pour les spectateurs de pouvoir rejoindre le jeu pour apporter de l'aide, mais ce point là reste encore vague.

Cloud gaming : tous les jeux en libre essai
Un des objectifs de la technologie de David Perry est de donner la possibilité à l'utilisateur de PS4 d'essayer librement n'importe quel jeu disponible sur le PlayStation Store. Un concept qui semble aller au-delà de la simple démo jouable, d'autant plus que les jeux pourront être testés instantanément. « Essayez gratuitement, partagez si vous aimez, et ne payez que pour les jeux que vous adorez », résume SonyUne telle fonction n'est toutefois pas prévue pour le lancement de la machine. Le cloud gaming n'a donc pas été présenté comme un argument de lancement. Sony a certes confirmé que l'objectif à long terme est de rendre tout le catalogue PS3 jouable en streaming sur PS4 (et encore plus tard les jeux PSone et PStwo) mais ceci ne constitue pas une promesse de départ.

La PS Vita fera tourner les jeux PS4
Si le DualShock 4 n'intègre aucun écran au contraire d'un GamePad, la philosophie de l'écran compagnon ne pouvait échapper à la PS4. Après installation d'une PlayStation App, la PS4 sera donc compatible avec les smartphones et tablettes (iPhone, iPad et Androïd) et bien sûr avec la PS Vita. Le second écran peut alors avoir un rôle similaire à celui du GamePad de la Wii U, comme afficher une carte dans un jeu d'aventure mais aussi faire des achats sur le PlayStation Store en étant loin de chez soi. A long terme, l'objectif de Sony est de rendre presque tous les jeux PS4 jouables sur PS Vita grâce au Remote Play, rien que ça. « La PS Vita est le compagnon ultime pour la PS4, permettant aux joueurs de passer de leur superbe HDTV au magnifique écran 5 pouces de la PS Vita », a déclaré David Perry. Comme pour le cloud gaming, ceci ne constitue pas une promesse de lancement, mais un objectif sur la durée.

Priorité au jeu
Sony n'a pas manqué d'affirmer sa nouvelle console comme « centrée sur les joueurs » et « inspirée par les développeurs ». Et si les histoires de sociabilité et de partage de contenu sont incontournables à notre époque, Sony ne s'est pas du tout attardé sur la notion de divertissement global et absolu dont devrait se prévaloir Microsoft en révélant sa nouvelle Xbox. Face à un concurrent n'ayant plus que le mot « entertainment » à la bouche, il était logique et attendu que Sony se positionne dans une optique favorisant le jeu vidéo, ainsi que la simplicité.

Mode veille et retour instantané au jeu
Ainsi que devrait le proposer la prochaine Xbox, la PS4 possède une sorte de mode veille, un statut lui permettant de rester allumée dans un état de faible consommation tout en préservant la partie en cours. Le but est ici d'éliminer le temps qui sépare l'allumage d'une console du moment où l'on commence à jouer. De la même façon que l'on met une PS Vita en veille avec une simple pression sur sa touche Power, il sera donc permis de mettre la PS4 en sommeil sans gaspiller trop d'énergie, puis de reprendre bien plus tard le jeu où on l'avait laissé. Il va de soi qu'aller naviguer sur Internet sans quitter une partie sera possible, tout comme le téléchargement de jeux et de démos en tâche de fond, ou en mode veille. Mieux, dans le cas d'un jeu acheté sur le PlayStation Store, il sera possible de commencer à jouer dès le début du téléchargement. Le jeu continuera de s'installer sur la machine pendant la partie. On est donc bien dans cette idée de réduire au maximum toutes les barrières entre l'utilisateur et la pratique du jeu.

Les recommandations
Dans un registre un peu plus mercantile, la nouvelle interface de la PS4 proposera des recommandations sur les jeux, émissions et films en fonction des goûts affichés par l'utilisateur. Le but à long terme est de réduire à néant le temps de téléchargement d'un jeu, la console étant supposée « deviner » quel sera le prochain achat de l'utilisateur et ainsi télécharger le jeu à l'avance. Le menu principal de la PS4 permetta aussi de consulter les vidéos de gameplay de ses amis.

Pas de rétrocompatiblité
Sans surprise, mettre un Blu-ray PS3 dans votre PS4 ne permettra pas de jouer au jeu concerné. Plus tard, les jeux PS3 seront disponibles en streaming, mais pour l'heure il est naturellement recommandé de garder sa PS3. Pas d'autres mauvaises nouvelles en vue cependant à l'issue de cette conférence, comprenez que l'on n'a pas entendu parler de système anti-occasion, ni de PlayStation Network payant. A ce stade de l'année, Sony est cependant loin d'avoir tout dévoilé au sujet de sa nouvelle console.

DualShock 4
Si l'apparence de la PlayStation 4 reste secrète, ce n'est pas le cas de sa manette, la DualShock 4. Conservant une forme traditionnelle, ce contrôleur incorpore un nouveau détecteur de mouvements plus sensible, une fonction vibrations, ainsi que le fameux touchpad évoqué depuis bien longtemps. Au sommet du pad se trouve maintenant une Light Bar dont la couleur correspondra à celle du personnage incarné dans le jeu par le joueur. La Light Bar a aussi pour fonction de changer de couleur pendant le jeu, afin de correspondre à différentes situations. On l'imagine ainsi se mettre à virer au rouge lorsqu'un personnage n'a presque plus de vie. La DualShock 4 intègre aussi un microphone et une prise jack. Sony indique d'ailleurs qu'un casque-micro basique sera fourni avec chaque PS4 pour le chat vocal.

La disposition des boutons réserve quelques changements. Les traditionnelles touches Select et Start ont laissé leur place au touchpad, mais ces deux touches ont en fait été intégrées dans le nouveau bouton Options. L'autre nouveau bouton étant la fameuse touche Share qui permettra de diffuser captures et vidéos sur le web sans quitter sa partie en cours, mais aussi de diffuser en direct son expérience de jeu avec des amis spectateurs. Cette manette, dont le touchpad sera aussi cliquable, pourra être chargée avec une station dédiée ou par USB. Enfin, Sony a étudié différents avis afin de revoir ses sticks et ses gâchettes. Le pad pèsera dans les 210g, un peu plus lourd que le DualShock 3 (193g).


PlayStation 4 Eye
La nouvelle caméra PS4 Eye a été détaillée au même titre que la DualShock 4, mais Sony ne dit pas si cette caméra sera incluse d'office avec la console. Il s'agit en tout cas d'une double caméra avec un grand angle de vision (85°) pouvant détecter la profondeur avec précision. Elle affiche une fluidité de 60fps en 1280x800, de 120fps en 640x400 ou de 240fps en 320x192. Comportant quatre microphones pour détecter les sons, elle saura aussi reconnaître le visage des utilisateurs pour les connecter au bon profil et détecter la voix et les mouvements du corps, sans plus de détails. Il est assez clair que l'on n'attend pas une caméra aussi évoluée que le futur Kinect 2.0, mais Sony montre son désir de rester présent dans ce domaine. Les jeux multisupport qui aujourd'hui sont compatibles Kinect ne devraient à l'avenir plus faire l'impasse sur une compatibilité similaire avec le PlayStation 4 Eye. La caméra pourra aussi détecter l'emplacement d'une Light Bar pour d'éventuelles applications ludiques. Enfin, le PlayStation 4 Eye est aussi celui qui détectera le PlayStation Move, lequel sera loin de disparaître avec la PS3. La détection de la baguette magique sera davantage précise, nous promet-on.

Commentaires des développeurs



Le 21/02/2013 à 02:19:15 - Par Steeve Mambrucchi @Steeve_JVN

18 Commentaires

    • Moujik
    •  - 21/02/2013 - 15:13
    Avatar de Moujik

    Sony a réussi à faire 2 heures de show sur un produit qui n'existe pas et ça ne choque personne...

    Noter ce commentaire : (0) (0)
    • Dum40
    •  - 21/02/2013 - 16:23
    Avatar de Dum40

    8Go parfait bien joué
    Manette dépassé, on rajoute deux gadget et tout le monde est comptent
    Pross moyen car c'est un pross à tache bureautique (qui fera chuté le coup de la console) mais aussi les perf de la console
    Cross PS4/ PS vita : merci nintendo pour l'inspi
    Démo technique donc les jeux seront aussi beaux maxi

    Encore une fois Sony mes le paquet sur les promesses et bien sur il y aura beaucoup de désillusion

    Noter ce commentaire : (0) (0)
  • Avatar de gregkiller7

    +1 surtout que l' architecture de ces consoles permettra d' atteindre trés vite ses limites techniques!microsoft n' a plus qu' à tuer tout le monde!

    Noter ce commentaire : (0) (0)
    • Dum40
    •  - 21/02/2013 - 16:23
    Avatar de Dum40

    8Go parfait bien joué
    Manette dépassé, on rajoute deux gadget et tout le monde est comptent
    Pross moyen car c'est un pross à tache bureautique (qui fera chuté le coup de la console) mais aussi les perf de la console
    Cross PS4/ PS vita : merci nintendo pour l'inspi
    Démo technique donc les jeux seront aussi beaux maxi

    Encore une fois Sony mes le paquet sur les promesses et bien sur il y aura beaucoup de désillusion

    Noter ce commentaire : (0) (0)
  • Merci de vous connecter pour laisser un commentaire
  • Se connecter