Tomb Raider : On y a joué ! ps3,xbox360,pc
Sommaire :

Deux heures en compagnie de Lara Croft, voilà ce que nous avons pu vivre la semaine dernière au Musée de la Chasse à Paris. Bilan de cette rencontre : la renaissance de Tomb Raider est en bonne marche.

Tomb-Raider.jpg

Dès son origine, Tomb Raider a été fortement marqué par des influences cinématographiques, la plus palpable étant bien évidemment le personnage et les aventures d’Indiana Jones. Après un passage assez piteux sur le grand écran,  Lara revient sur son média d’origine avec de nouvelles sources d’inspiration, puisant ça et là dans la pop culture contemporaine. Au premier rang d’entre elles, on trouve Lost, une des séries les plus marquantes de ce XXIème siècle. Bien évidemment point ici de Black Smoke ou de suites de chiffres mais un certain nombre de points communs assez équivoques.

Tomb Raider

Tout comme pour Jack, Locke ou Hurley, les aventures de Lara commencent en effet par un accident. Pas de crash aérien en l’occurrence mais le naufrage d’un navire au sud du Japon, au coeur du Dragon’s Triangle plus précisément, une zone équivalente au Triangle des Bermudes au rayon des mythes contemporains. Rescapée de ce désastre (un plan de son sauvetage n’est d’ailleurs pas sans rappeler une scène de … Lost), la jeune Lara va vite être séparée du groupe de survivants. Qu’est-elle venue faire dans cette zone réputée dangereuse ? Vous allez le découvrir au moyen de flashbacks, à la manière de la série de JJ Abrams. Quant à l’île sur laquelle vous allez évoluer, elle recèle également son lot d’ennemis, aux motivations inconnues, Les Autres version Crystal Dynamics, en somme. Enfin, pour en finir avec le chapitre des emprunts de Tomb Raider à Lost, il n’est pas exagéré de trouver un petit air de Kate à la nouvelle Lara Croft.

Tomb Raider

L’autre influence qui transpire des deux premières heures de jeu est le film The Descent. Entre les passages étroits où le sentiment de claustrophobie est oppressant, le débardeur de Lara et son visage couvert de crasse et de sang, on retrouve plusieurs recoupements. Même le piolet que Lara va devoir utiliser pour se hisser n’est pas sans rappeler un visuel de The Descent – Part 2. Tout cela n’est bien évidemment pas innocent, car si Tomb Raider n’est pas un survival stricto sensu comme pouvait l’être The Descent, son héroïne est bien plus badass jusqu’au-boutiste que par le passé. Enfin, pour en finir avec des muses un peu plus ludiques, nul doute que Crystal Dynamics a bien analysé des jeux de références tels que la série des Uncharted ou Red Dead Redemption. Fort de ces sources d’inspiration, vous avez déjà deviné que ce reboot de Tomb Raider sent bien plus le sang, la sueur et les larmes que n’importe quel autre épisode de la série.

Tomb Raider

Nous n’allons pas vous narrer par le détail tout ce que contient la première demi heure des péripéties de Lara puisque vous avez déjà pu le découvrir dans cette vidéo et Bertrand vous en a déjà esquissé les grands traits dans sa preview datant de l’E3. Il semble plus intéressant de revenir sur le rythme du jeu, vraiment soutenu dans ces premiers instants. Il faut dire que l’on n’est jamais vraiment perdu dans Tomb Raider puisqu’une faculté appelée Instinct de survie vous indique toujours le chemin à suivre ainsi que les éléments du décor avec lesquels vous pourrez interagir. Tour à tour, vous devrez vous défendre face à des attaques de loups alors que vous êtes vous-même prisonnière d’un piège à loups, éliminer silencieusement des ennemis, traquer et dépecer divers animaux (daims, poulets, lapins,…), récupérer des matériaux, des balises GPS, des reliques, etc. Tout ceci a pour finalité d’engranger les points d’expérience pour améliorer vos caractéristiques et les matériaux pour booster vos armes.

Tomb Raider

Dès lors que vous atteindrez un camp, vous pourrez en effet, dans différentes catégories, attribuer les points de compétence que vous aurez acquis. A titre d’exemple, voici ce que l’on retrouve dans la catégorie « améliorations survivant » :

  • Instinct animal : Signale animaux et nourriture si l’instinct de survie est activé
  • Expert en survie : + d’expérience en fouillant les cadavres d’animaux et les caches de nourriture
  • Collecte de matériaux améliorée
  • Percepteur macabre : on récupère des matériaux en fouillant les animaux morts
  • Récupération de flèches

D’autres améliorations n’étaient pas encore accessibles à cet instant du jeu (fouille, agilité, tolérance à la douleur, course d’orientation, cartographie) tout comme d’autres catégories d’amélioration (chasseur, castagneur), ce qui vous donne une petite idée de l’étendue des possibilités de personnalisation de votre perso. Enfin, puisqu’ils sont évoqués dans les lignes ci-dessus, les matériaux vous permettent d’améliorer vos armes (arc, pistolet, mitraillette,…) en terme de stabilité ou de vitesse de recharge.

Tomb Raider

De tout ceci, il ressort que Tomb Raider part sur d’excellentes bases tant le jeu semble riche en challenges en tout genre. Beau, avec notamment de jolis effets de particules, rythmé, il ne souffre d’aucun défaut technique visible. Quant à la prise en main, elle est exemplaire que ce soit dans les déplacements ou les phases d’action. Le jeu ne pêche pour l’instant que dans les phases d’infiltration où la zone de détection des ennemis ne semble pas correctement réglée. Il arrive en effet que vous soyez repéré à proximité d’un adversaire sans qu’aucune raison logique ne justifie cela. Enfin, petit regret, nous n’avons pas pu encore véritablement explorer les zones semi-ouvertes promises par Crystal Dynamics. En l’état, Tomb Raider arrive à synthétiser de manière brillante tout un tas d’influences, bien plus ambitieux dans sa démarche que tous les épisodes parus au XXIème siècle. La renaissance d’une idole est en marche.

Rodolphe Donain
Preview effectuée sur une version Xbox 360 


Le 04/12/2012 à 13:47:26 - Par La Rédaction de JVN


Tomb Raider : On y a joué ! : Les images

8 Commentaires

  • Avatar de Stranyx

    A lire le 4ème paragraphe , ça me fait furieusement penser à AC3 et FC3 (sortis tous les 2 il y a quelques jours et qui comportent une partie chasse , amélioration d'arme ect...)

    Même au niveau des quelques perks annoncées plus haut , sa ressemble à FC3...

    Noter ce commentaire : (0) (0)
  • Avatar de Anonyme

    vous devriez tous ensemble ne faire qu'un seul magazine internet , gamekult, jeux video, gameblog, jeux video.fr vous reprenez tous à la minute près article du jour.? là c'est Tomb raider, ça devient pénible de lire partout la même chose à moins que vous ayez tous la pression des éditeurs :-)

    Noter ce commentaire : (0) (0)
    • Jacen
    •  - 04/12/2012 - 16:38
    Avatar de Jacen

    Entre ses pas glissants au cinéma jusqu'à aujourd'hui, Lara était quand même dans des Jeux avant tout, et des bons: le Legend, l' Anniversary et bien sûr l'Underworld. C'est dommage de réduire TB à la prestation d'Angelina Jolie.
    Mais si ce reboot plaît aux spécialistes des séries télé, c'est déjà bien. Du moment que ce TB 2013 ne cherche pas trop d'inspiration chez les experts Miami et Dr House... Lost, c'est cool, surtout la première saison...

    Noter ce commentaire : (0) (0)
  • Avatar de Anonyme

    ca commence a resemble furieusement a un Uncharted !!

    Noter ce commentaire : (0) (0)
  • Avatar de Anonyme

    Peut etre le premier tomb raider auquel je vais jouer plus de 30minutes^^

    Noter ce commentaire : (0) (0)
  • Merci de vous connecter pour laisser un commentaire
  • Se connecter