Ace Combat Assault Horizon : Enhanced Edition pc

Test de Ace Combat : Assault Horizon - Enhanced Edition

Le 31/01/2013

Sortie en octobre 2011, Ace Combat : Assault Horizon nous avait à l'époque, mis une grande claque derrière les deux oreilles. Loin des précédents volets de la saga de Namco, ce reboot reprenait à son compte les recettes faisant fureur dans les FPS américains à grand spectacle. Et il aura fallu attendre un peu plus d'un an, pour voir la version PC débarquer sur nos machines dans une édition augmentée. Alors, le jeu vaut-il encore le coup ? Oui, comme un Chuck Norris qui n'aurait pas pris une ride !

Par Emmanuel Villalba @ManuJVN

Verdict de la rédaction

Si vous avez toujours été frustré de ne pas être pilote de chasse ou hôtesse de l'air, Namco vous propose avec Assault Horizon : Enhanced Edition sur PC, 10 heures de thérapie pour voir le ciel et les combats aériens sous un nouveau jour. Reprenant toutes les ficelles cinématographiques des blockbusters hollywoodiens, le titre nous propose une expérience de jeu aussi impressionnante qu'immersive. Les FPS ont eu Modern Warfare, les jeux d'avions ont maintenant Ace Combat : Assault Horizon!

Les plus :
  • Une action incroyable
  • Des graphismes magnifiés sur PC
  • Aucun temps mort
Les moins :
  • Ceci n'est pas une simulation
  • Un peu trop court ?
  • Des ralentissements
  • Connexion à Game for Windows - Live
Rédaction
  • 18
  • 20

Pour vous faire une idée sur ce que nous pensions du jeu lors de sa sortie sur consoles, voici le test  publié en 2011. 

"Sorti en 2007, Modern Warfare jeta un pavé dans la mare des FPS en proposant une expérience de jeu complètement inédite pour l'époque. Spectaculaire à  l'excès, il ne proposait pas la réalité mais l'image que l'on a de la guerre à  travers le prisme déformant des films hollywoodiens. En partant de ce constat, Namco a revue en profondeur sa série phare Ace Combat. Exit les insensées superforteresses volantes qui défiaient toutes les lois de la pesanteur, et bienvenue aux véhicules réels prenant place dans un conflit fictif mais très contemporain. Vous y incarnerez tour à  tour quatre soldats officiant sous l'égide de l'Otan et partant chasser une branche dissidente de l'armée de l'air Russe. Ces renégats se sont alliés à  de redoutables rebelles (ne me demandez pas lesquels, ils sont partout) pour faire plier le monde sous la menace de leurs missiles nucléaires « Trinity ». Votre mission, si vous l'acceptez, et il vaudrait mieux car vous avez acheté le jeu, sera d'aller botter l'arrière-train des fauteurs de troubles aux quatre coins du globe. Autant dire un scénario vu dans à  peu près tous les trucs d'action pour idiots dont nous sommes abreuvés aussi bien dans les jeux, qu'à  la télévision ou au cinéma. Maintenant que vous avez compris que ce n'est pas pour son histoire « béton » que vous achèterez Assault Horizon, passons aux choses sérieuses et penchons nous sur le cÂœur du jeu, le plaisir du pilotage.

Ace Combat AH-57346

I believe, i can fly

Dans les jeux d'avions, il y a deux grandes familles : les simulations et les jeux d'arcade, Ace Combat en faisant parti. Les modèles de vols sont ultra basiques et l'on peut maîtriser un « jetfighter » avec huit boutons. Pour autant, et c'est un fan des simulateurs pointus qui vous parle, ce côté arcade est tout sauf déplaisant. Exit les manuels de procédures de 800 pages avant de comprendre le fonctionnement d'un Falcon (véridique!), ici, c'est un bouton pour les gaz, un autre pour les volets et direction les nuages. Le pilotage est ainsi très souple et pas besoin de connaître la manÂœuvre d'Immelmann pour s'en sortir. Tout dans le jeu a ainsi été pensé pour vous donner un plaisir immédiat. C'est beau et l'action est omniprésente. Et très franchement au bout de cinq minutes, on se plait à  croire que l'on sait piloter. C'est là  la force d'Assault Horizon, vous immerger très rapidement dans le jeu pour vous faire oublier les commandes (intuitives au passage) et ne vous concentrer que sur l'action de tous les instants. De ce côté là , le dernier titre de Namco fait très fort.


Ace Combat AH-57339

CA, moi ça me va

Si cet intertitre vous paraît nébuleux, voici une explication qui devrait vous en donner la clé. Dans son optique de très grand spectacle, le dernier Ace Combat inclut une fonction vraiment fabuleuse; le CA (pour combat aérien). Explications : quand vous serez à  bord d'un avion de combat et que vous prendrez en chasse un ennemi, en vous approchant d'assez près, un rond se dessinera rapidement autour de votre cible. En appuyant sur la combinaison de boutons voulue (L2 et R2 sur notre version de test pour PlayStation 3), votre avion sera comme aimanté sur votre cible. S'engagera alors un combat au « corps à  corps » où vous pourrez littéralement découper votre adversaire avec vos mitrailleuses et vos missiles. Lors de cette phase, vous pourrez jouer des gaz pour vous approcher au plus près de votre cible et lui faire encore plus de dégâts. Ce ballet mortel a pourtan un défaut : votre vue ne sera concentrée que sur un seul ennemi, et vous ne prêterez alors plus attention aux autres chasseurs vous entourant. Autre danger, quand vous serez « collé » à  votre cible, et pour peu que ce soit un "ace" (le leader de la formation ennemie), ce dernier pourra effectuer une contre attaque (un CA défensif) pour vous prendre à  son tour en chasse. Vous deviendrez alors le gibier et devrez éviter de partir en flamme. Un rond rouge symbolisant la proximité de votre poursuivant se dessinera alors autour de votre avion. Plus le rond est grand, plus votre ennemi est près et plus vous risquez de prendre des dégâts. Vous pourrez alors tenter de fuir en utilisant vos volets et vos aérofreins pour faire décrocher le chasseur ennemi, ou par de subtils évitements et ralentissements, faire approcher le poursuivant pour pouvoir à  votre tour, placer une contre attaque. Vous vous retrouverez ainsi dans les 6 heures de votre ancien bourreau et pourrez tenter de lui asséner le coup final. Cette tactique de contre-attaque deviendra de plus en plus importante au fil du jeu, pour devenir incontournable contre le « boss » de fin. Au final, cette vue dynamique lors des combats est, à  défaut d'être réaliste, exceptionnellement immersive. Franchement, et nous n'aimons pas nous emballer à  la légère, il y aura un avant et un après Assault Horizon dans les jeux d'avions... Arcade s'entend !


Ace Combat AH-56509

Le jeu dont vous êtes les héros

L'autre force de cet Ace Combat en plus de vous faire voyager à  Dubaï (fidèlement reproduit), Washington, ou Moscou, et de vous mettre à  disposition un large panel de machines volantes à  piloter. Les hélicoptères feront ainsi leur entrée, comme lors du générique où vous incarnerez le mitrailleur d'un Blackhawk qui devra nettoyer avec son minigun les rues d'une bourgade d'Afrique de l'est, avant de se retrouver au-dessus du canal de Suez pour arraisonner des cargos suspects. Vous prendrez aussi place dans un Apache Longbow pour sécuriser dans un premier temps les abords d'une ville, jusqu'à  atteindre la capitale Russe en proie à  un soulèvement historique. Autre exemple : vous vous retrouverez au poste de tir d'un AC130 « Spooky » pour nettoyer « proprement » des ruines où se sont réfugiés des terroristes de tout poil. L'analogie avec la même scène dans Modern Warfare va immédiatement vous sauter à  l'esprit! Pour autant, les « classiques » avions ne sont pas oubliés. Vous prendrez ainsi place dans un bombardier tactique et devrez lors d'une mission, passer sous la couverture radar ennemie avant de procéder à  un bombardement ciblé de sites de missiles SAM. Pour conclure, vous participerez à  des attaques au sol (ou en mer)  plus classiques avec un A10 (entre autre). Vous devrez alors suivre un couloir prédéfini pour engager une caméra de poursuites vous permettant de faire un véritable massacre dans les troupes adverses. Les « à -côtés » sont ainsi nombreux et variés, afin de toujours vous tenir dans un état d'excitation permanent. Jamais de lassitude, comme trop souvent dans ce genre de jeu où une séance de « Dogfight » vient remplacer une autre séance de « Dogfight ». Voici encore un emprunt à  l'action non stop d'un Call of Duty et franchement, c'est hyper efficace. A noter que vous pourrez voler sur une bonne trentaine d'appareils, appareils se débloquant au fur et à  mesure de votre avancée dans l'histoire. Vous retrouverez dans ces derniers les classiques F16 et autres Su-35 Flanker, jusqu'aux très secrets F-22 Raptor et son homologue russe le PAK-FA. Du lourd donc, joliment modélisé dans le jeu et dont les cockpits copient assez fidèlement leur double réel.


Ace Combat AH-56525

S'envoyer en l'air entre amis

Sous cette salace invitation, parlons un peu du multijoueur. Une fois que vous aurez fait le tour de la partie solo du titre, peut-être voudrez-vous vous frotter à  des adversaires plus retorses. Namco qui n'aime pas que les plaisirs solitaires nous propose de participer à  des joutes aériennes qui feront s'affronter 16 joueurs réparti en deux équipes de huit. Oui je sais, ma surpuissance mathématique laisse pantois. Lors de ces rencontres, vous devrez classiquement descendre vos adversaires pour glaner des points qui feront gagner votre teamÂ… mais pas que. D'autres modes sont aussi disponibles comme l'attaque / défense d'un QG ou encore la capture, non d'un drapeau, mais d'aérodromes pouvant vous servir de nouveaux points de respawn (réapparition) lors de l'attaque d'une ville emblématique (Paris, Washington, MoscouÂ…).  Mais ces coquins de japonais nous ont aussi concocté des missions spéciales pouvant être joués en coopération (8 au total). Là  encore, nous retrouvons les ingrédients qui font le bonheur des joueurs de FPS depuis quelques années. Terminons avec ce pendant online en vous citant la comparaison de vos scores avec ceux de vos adversaires, et ce même pour la partie solo (missions en mode libre inclues). Tout cela vous permettra de glaner des points d'expérience que vous pourrez utiliser comme monnaie pour acheter des bonus pour vos avions. Une meilleure mitrailleuse, un système empêchant vos armes de surchauffer ou un CA plus réactif seront autant d'atouts que vous débloquerez pour modifier votre façon de jouer. En fait, un peu comme on modifie sont personnage dans un Call of Duty. Décidément, que d'emprunt à  la célèbre license d'Activision !


Ace Combat AH-57353

Un jeu qui fera date

Nous aimons « raison garder » chez JVN, mais ce dernier Ace Combat place la barre très haut et la future concurrence va devoir redoubler d'effort pour lui arriver à  la cheville. Faire un jeu d'avions où seule l'action prime, le tout sous une couche artificielle de réalité fait de ce titre une véritable pépite pour celui qui voudra s'y frotter. S'adressant aussi bien aux novices de l'aviation qu'aux pilotes chevronnés ayant usé leur manche à  balais sur Falcon, Fly Simulator et autre IL2 Sturmovik, Assault Horizon nous propose un jeu très « Hollywood Friendly » ou l'action prend le pas sur le réalisme et nous entraine sur les sentiers de la guerre, le sourire aux lèvres. Les culs bénis vont pleurer en voyant les éternels ennemis venir de Russie, du Moyen-Orient ou d'Afrique se faire découper en petits morceaux, sans parler du message pro-occidental sous-jacent (un comble pour des Japonais), mais nous préférons y voir un vrai divertissement, un jeu sans autre fonction que celui de vous distraire quelques heures. Et vu le monde de merde dans lequel nous vivons, ce n'est pas un luxe."

Voilà ce que nous pouvions dire lors du test de cet excellent jeu.

Alors, et cette version PC, elle apporte quoi de neuf dans le fond ? Puissance de nos machines oblige, la résolution du jeu va ainsi grimper vers des sommets en proposant un incroyable 1900x1200. Bon, en fait la valeur standard de beaucoup de jeux PC à l'heure actuelle. Il n'empêche que ce changement visuel rend le jeu encore plus fin. Déjà que sur consoles, le titres étant loin d'être laid, vous pouvez vous attendre à avoir du joli à l'écran. Revers de la médaille, les textures n'ont pas suivi le même chemin et font un peu tache lors de certaines cinématiques, ou tout simplement en volant un peu trop au niveau du sol. Pour le reste de cette version étendue, on nous propose plus de joueurs s'affrontant en multi plus un tas de bonus allant d'un nouveau pack d'avions à une tripotée de skins permettant de personnaliser vos appareils. Cerise sur le gâteau, le titre est actuellement mis en vente à moins de 30 euros. Autant dire une paille si on met en balance le plaisir de jeu proposé. Allez, je terminerai sur deux notes négatives en vous expliquant que la partie online du titre est gérée par la bouse interstellaire de Microsoft « Game for Windows Live », et que le jeu souffre quelque fois de ralentissements effrayants vous téléportant dans le sol après un lag interminable. Cela est il dû à une mauvaise optimisation du jeu ou au Game for Windows Live tournant en tache de fond ? Impossible à savoir, mais décevant pour une adaptation disponible plus d'un an après les versions consoles... 

Emmanuel Villalba 

2 Commentaires

  • Avatar de MagikSheep

    Il est déjà disponible à petit prix, certes, mais j'attendrai qu'il soit possible d'y accéder à TRÈS petit prix car : Game for Windows Live. :s

    Test agréable à relire.

    Noter ce commentaire : (0) (0)
  • Avatar de MagikSheep

    Dans ce cas...^^

    Noter ce commentaire : (0) (0)
  • Merci de vous connecter pour laisser un commentaire
  • Se connecter
Ace Combat Assault Horizon : Enhanced Edition Accéder à la fiche du jeu