Gran Turismo 5 ps3

Test de Gran Turismo 5

Le 29/11/2010

Gran Turismo 5 est arrivé. Trop tôt ou trop tard, tel est le paradoxe de ce jeu que tout le monde attend ou attendait. Placé au panthéon des simulations automobiles sur consoles, Gran Turismo 5 est-il le digne successeur de ses prédécesseurs ? Réponse.

Par admin admin

Verdict de la rédaction

Même si GT 5 est aujourd’hui encore l’une des meilleures simulations sur console, il n’en reste pas moins un jeu qui, dans sa version actuelle, n’est pas totalement finalisé. Il ne nous reste plus qu’à  espérer des DLC pour enrichir le jeu et corriger certains gros défauts.

Les plus :
  • Le jeu en ligne
    La richesse du jeu
    Le plaisir de pilotage avec certains véhicules
Les moins :
  • Un jeu pas terminé
    Très peu de circuits
    Les temps de chargement
Rédaction
  • 16
  • 20
Gran Turismo 5 4/3

La première fois que nous avons essayé Gran Turismo 5, c'était en 2007. Le circuit du Nürburgring Nordshleife de plus de 20 km était déjà  modélisé et nous avions pu tester la Nissan GT-R de Super GT. Sensation de grip, de vitesse et superbe modélisation nous avaient permis d'espérer un grand jeu. Deux ans plus tard, retour au studio, en compagnie cette fois de Benoît Tréluyer, champion en titre de Super GT. à cette époque, les sensations de pilotage de la voiture étaient parfaites. Un graphique dynamique en haut de l'écran était présent et permettait de visualiser le travail des pneus ainsi que le comportement mécanique général de la voiture en piste. Une sorte de télémétrie qui permettait d'analyser son tour. Benoît nous expliquait aussi que ce type de data était utilisé par sa propre équipe pour améliorer le set-up général de la voiture. Plein de promesses, ce Gran Turismo 5 allait, à  n'en pas douter, écraser une fois de plus la concurrence lors de sa sortie. De report en report, GT 5 est donc enfin arrivé à  la rédaction il y a quelques jours.



Gran-Turismo-5-PS3-14011



Mais plutôt que partir bille en tête sur le jeu proprement dit, revenons tout d'abord à  cette attente des joueurs, si importante qu'elle conditionne forcément l'avis général que l'on peut avoir sur le titre. La volonté affichée de Kazunori Yamauchi a toujours été de proposer un grand voyage pour tous les amoureux de l'automobile. Au fil des années, la série Gran Turismo est donc devenue non seulement une référence en matière de simulation mais aussi la plus grande encyclopédie virtuelle jamais conçue. En plus de 5 ans, qu'a donc fait le studio pour nous livrer GT 5 ? Si nous devions répondre par une seule phrase, disons que le studio nous a fait unÂ… Gran Turismo. Mais la véritable question à  laquelle nous devons répondre pour ce test, attendions-nous un Gran Turismo ? Oui et non. Oui dans le sens où GT possède ses caractéristiques propres (permis, achat de voiture, longues heures de jeuÂ…) qui, pour certains, sont considérées comme essentielles et qui pour d'autres ont toujours été un obstacle. Pas de surprise de ce côté-là  puisque GT 5 est bel et bien un Gran Turismo.



Gran-Turismo-5-PS3-14005



Une architecture bien connue



Lorsque l'on démarre GT 5, on se rend compte tout de suite que nous n'allons pas être perdus. Dans le mode GT, vous retrouverez les permis, les événements de course (A et B-Spec), votre garage, l'entretien, l'achat de pièces, bref du grand classique. Quelques nouveautés sont toutefois à  noter. L'arrivée des événements spéciaux au nombre de 7 qui vous permettront de relever divers challenges à  la manière des permis et qui feront aussi office de récréation dans votre progression. Ces épreuves sont accessibles suivant trois niveaux (débutant, intermédiaire et avancé). C'est ici que vous découvrirez le karting, la Nascar ou encore le rallye. Jeff Gordon ainsi que Sébastien Loeb se sont même prêtés au jeu pour vous présenter leur discipline. Toutefois, pour participer aux événements spéciaux ainsi que pour progresser dans le jeu, un système d'XP a été mis en place. à chaque épreuve, vous gagner des crédits mais aussi cette fameuse expérience. Ce système d'XP semble de prime abord une bonne idée et c'en est une, sauf qu'il vous faudra environ 400 heures de jeu pour atteindre le niveau maximum en A-Spec et B-Spec et ainsi débloquer les derniers circuits et voitures à  moins d'avoir une soluce de GT5. Sachez que le mode B-Spec n'a d'intérêt que pour l'obtention de nouvelles voitures. En effet, on y retrouve des Alpine, non disponibles chez les concessionnaires, ou encore la Pagani Zonda R pour ne citer que ces exemples. Une fois cet exploit réalisé, car il s'agit bien d'un exploit, vous pourrez vous attaquer aux 24 heures du Nürburgring, dernière course à  débloquer après avoir déjà  fait les 24 heures du MansÂ… Bon courage.



Gran-Turismo-5-PS3-14012



Concernant les voitures, le garage de Gran Turismo 5 est composé de voitures « premium » et « standard ». Une partie des véhicule premium est disponible chez les concessionnaires et les autres sur le marché de l'occasion. Pour progresser, vous devrez donc effectuer la plupart de vos achats dans la partie occasion. Ces ventes sont mises à  jour régulièrement mais vous devrez parfois attendre longtemps, très longtemps, pour trouver le véhicule recherché et ainsi continuer les épreuves. L'équipe de Polyphony n'a donc en rien révolutionné son système de jeu, elle l'a seulement rendu plus riche à  l'image du musée qui retrace l'histoire des marque ou encore son mode photo, ultra pointu. à ce propos, nous savons que Kazunori Yamauchi est un grand amateur de photographie et il le prouve ici puisque dans ce mode vous pouvez absolument tout faire. Changement d'iso, de diaph, de vitesse, rotation de l'image, bref un véritable EOS 1Ds Mark III est caché dans GT 5.



Gran-Turismo-5-PS3-14015



Une approche très discutable



Certes, GT 5 propose un garage de plus de 1000 modèles. On y retrouve des voitures de légende mais aussi des concept cars, des monoplaces, des protos ainsi que des véhicules improbables ! Ne dénigrons pas le travail exceptionnel de l'équipe de Polyphony mais il semble que ces 5 années d'attente ont surtout été nécessaires pour la modélisation des voitures. Bien évidemment, c'est toujours un plaisir de rouler à  120 km/h avec une superbe Nissan Micra verte de 90 ch dans les rues de Madrid, mais où sont certains modèles tels que la Megane III RS, l'Ariel Atom, les Bentley de série ou encore les dernières Aston Martin, certainement plus attractifs ? Nulle part ! Tous ces véhicules, que vous n'utiliserez qu'une seule fois pour passer une épreuve vont non seulement vous coûter des crédits mais aussi vous faire passer des minutes d'ennui extrême. Nous savons tous que nous n'utiliserons qu'une cinquantaine de voitures avec lesquelles nous trouvons du plaisir de jeu. Les 981 autres étant dans notre garage pour notre seule satisfaction. Là  encore, pas de doute, nous sommes bien dans un Gran Turismo.



Gran-Turismo-5-PS3-14000



Considérons donc qu'avec ces 50 véhicules nous souhaitons en découdre sur les plus beaux circuits de la planète. Et c'est bien là  que l'approche de Gran Turismo 5 est discutable. 71 tracés, dont la plupart se font dans les deux sens. Par exemple, la magnifique piste de Seattle présent dans GT 4 est aux abonnés absents. Côté véritables tracés, nous attendions des pistes qui ont fait l'histoire du sport automobile. Bien sûr, le tracé du Nürburg ainsi que celui du Mans ou encore Monaco et Laguna Seca sont bel et bien là , mais où sont SPA, Pau, Macau, Brand Hach, Charade, Kyalami, Interlagos, le Castellet et bien d'autres encore ? Nulle part ! Et cela se vérifie pour le reste du jeu. En rallye par exemple, seulement 4 tracés, que vous pouvez quand même faire dans les deux sens ! Sur la neige, 2 tracés ! était-il possible de refaire la fameuse spéciale du col du Turini qui a fait la légende du rallye de Monte-Carlo ? Certainement. L'ont-ils fait ? Non. En fait, la véritable question que nous devons nous poser : est-ce que ce Gran Turismo 5 est terminé ? Nous pensons que non.



Gran-Turismo-5-PS3-14022



Si l'on aborde maintenant les nouveautés promises, là  encore le jeu n'est pas fini. Les dégâts par exemple. Que de paradoxes ! Faites-vous plaisir contre les rails, votre voiture roulera toujours ! Pour une simulation réaliste, est-ce normal ? Roulez de nuit, vous devrez deviner les virages tant la vision est limitée. à ce propos, nous vous invitons à  voir comment sont équipées les voitures de course pour rouler de nuit ! évidemment, tout cela n'est pas rédhibitoire, puisque le plaisir de jeu demeure tant il est riche, mais quand même ! Nous pouvons toutefois espérer des DLC puisque lors de la présentation officielle faite à  Madrid la semaine dernière Kazunori Yamauchi évoquait des mises à  jour mensuelles, voire hebdomadaires. Autre nouveauté, un éditeur de circuits. Ici, il vous sera donc possible de modifier certains tracés en choisissant la surface ou encore les conditions météo. Sachez en revanche qu'il est impossible de créer son propre tracé original.



Gran-Turismo-5-PS3-14013



>>> Test de Gran Turismo 5 (2/2)







Perte de repères



La grande force de Gran Turismo a toujours été son aspect simulation en termes de gameplay. C'est pourquoi nous avons fait appel à  différents pilotes pour tester les sensations de conduite. Benoît Tréluyer qui avait piloté sa propre voiture il y a un an au studio avait tout de suite retrouvé ses marques. Lorsque nous avons essayé sa voiture (Nissan GT-R Super GT, 500 ch) sur GT 5Â… surprise. Tout d'abord, Gran Turismo 5 ne possède pas de mode simulation comme dans la version Prologue, ensuite les sensations de pilotage ne sont plus vraiment là . En effet, cette voiture qui réclame un bon niveau de pilotage est totalement aseptisée dans le jeu. Pas de transferts de masse probants, glisse des quatre roues, peu ou pas de mouvement de caisse, aucune info ne remonte de cette voiture. On a plus l'impression de piloter une grosse berline qu'une voiture de course, qui, pour rappel, est ce qu'il se fait de mieux en matière de « saloon car » au monde. Dans le même registre, les sensations lorsque vous pilotez un karting sont aux antipodes de la réalité, c'est simple, c'est à  fond partout ! Là  encore, nous vous invitons à  faire quelques tours de piste dans un Rotax Max 2 temps, vous verrez que le frein est souvent très utile. Autre aberration : l'aspiration. Avec le proto Mazda 787B qui plafonne à  347 km/h, vous allez pouvoir prendre à  l'aspi 404 km/hÂ… Surréaliste ! En revanche, on ressent parfaitement l'aéro de la voiture dès que l'on va plus vite.



\"Gran-Turismo-5-PS3-14007\"



Et bizarrement, lorsque nous essayons une Nissan 350Z, là  il semble que la voiture réagisse bien mieux. On retrouve enfin quelques sensations. Une fois de plus, la question se pose. Toutes les voitures ont-elles bénéficié du même soin en termes de réalisme ? Nul besoin de vous parler de la conduite sur terre où vous devrez être un virtuose de la glisse plutôt qu'un pilote de rallye alors que vous effectuerez des temps « canon » sur la neige en pilotant comme en circuit. Le proto Red Bull X1 est aussi intéressant à  piloter. C'est simple, vous êtes dans une fusée qui roule et qui freine tellement fort que nous défions n'importe quel pilote de course de l'exploiter à  fond. Sous la pluie, là  encore, avec des voitures puissantes et sans assistance, vous serez sur des Âœufs malgré les pneus pluie. Bref, là  où GT était à  la pointe, il stagne. Malgré tout, et aussi paradoxal que cela puisse paraître, le plaisir est toujours là . Enchaîner les S Porsche du Mans avec un proto réclame toujours autant de dextérité, réussir à  passer des virages tout en glisse sur la terre demande une grande maîtrise de pilotage. Mais voilà , nous sommes fin 2010 et on se demande encore pourquoi le jeu n'a pas évolué dans un domaine où il était LA référence.



\"Gran-Turismo-5-PS3-14010\"



Roulez jeunesse



Dans le mode arcade, vous pourrez rouler sur l'ensemble des tracés (le Nürburg se débloque un peu plus tard dans le jeu) et vous aurez à  disposition un panel de voitures assez conséquent ainsi que tous les véhicules que vous aurez en favoris dans votre garage. Notez qu'il vous sera impossible de régler votre voiture si vous ne l'avez pas gagnée dans le mode GT ou si tout simplement vous ne l'avez pas équipée de pièces de course. Passons rapidement sur les courses simples où l'I.A. de vos concurrents n'a guère évolué. à quelques exceptions près, ils sont toujours tous en rang d'oignons attendant sagement de se faire sauter au freinage même au niveau professionnel. Vous pouvez aussi paramétrer le nombre de tours, l'usure des pneus, la gestion d'essenceÂ… Un mode drift est aussi disponible ainsi qu'un mode deux joueurs. Mais la partie la plus intéressante de ce mode arcade reste bien sûr le mode contre la montre. Seul en piste face au chrono, c'est le plaisir assuré. Mais là  encore, GT 5 n'est pas terminé puisque les temps que vous réalisez ne sont pas accessibles en ligne ! Rouler tout seul dans son salon c'est sympa, mais ne pas pouvoir comparer ses chronos avec les autres joueurs, ça l'est beaucoup moins. De ce point de vue, ne désespérons pas puisque Prologue bénéficiait de cette option, nous espérons donc que GT 5 en bénéficiera aussi.



\"Gran-Turismo-5-PS3-14008\"



Nous passerons aussi rapidement sur le bruit des moteurs qui, sur la plupart des voitures, n'est pas du tout réaliste sauf lorsque vous achetez ladite voiture. Une petite animation se déclenche, et d'un tour de clé, vous entendez le son du moteurÂ… le vrai ! Graphiquement, même si l'ensemble est totalement à  la hauteur, on note toutefois des différences suivant les circuits. De plus, ça aliase pas mal et certaines textures ne sont vraiment pas à  la hauteur, les courses sur neige étant tout simplement moches. Les voitures n'ont pas non plus toutes bénéficié du même soin. Si les « premium » sont travaillées et bénéficient de vue interne, il n'en est pas de même pour les « standard », faites semble-t-il à  la va-vite.



\"Gran-Turismo-5-PS3-14014\"



Setting



Les réglages de GT ont toujours été un domaine pour les experts et même si chaque voiture se pilote parfaitement avec un réglage de base, vous pourrez néanmoins gagner quelques précieuses secondes en réglant votre machine. Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est une barre antiroulis ou encore une compression d'amortisseur, sachez que GT 5 intègre un guide des réglages vous permettant de mieux comprendre les incidences de chaque modification. Mais là  encore, le système n'est pas complet. En effet, si vous décidez de changer divers paramètres, il vous sera impossible de les sauvegarder. La seule solution consistera donc à  noter vos réglages pour les retrouver par la suite. Vous allez très vite vous rendre compte que, parfois, vous allez faire fausse route et que par conséquent vous voudrez revenir en arrière. Dans ces conditions, vous pourrez rétablir le set-up de base et c'est tout ! Pour info, il était possible d'enregistrer deux types de setting dans GT5 Prologue. En revanche, pour les experts ou les pilotes, les set-up de GT sont toujours aussi complets. Hauteur de caisse, compression/détente des amortisseurs, carrossage et pincements des voies, répartition de freinage, aéroÂ… bref, tout est là  pour passer des heures à  affiner le comportement de sa voiture.



\"Gran-Turismo-5-PS3-14009\"



Online à  la pointe



S'il y a bien un domaine que Kazunori Yamauchi a travaillé avec soin, c'est la partie online du jeu. En effet, vous avez accès aux parties en ligne via le mode salon libre. Ici, vous avez la possibilité de filtrer suivant trois choix : les circuits, la force de récupération de patinage et la région. Certes, ce n'est pas énorme mais force est de constater que le mode online est parfaitement huilé. Pas de lag, très fluide et surtout un nombre de parties ahurissantes. On regrette d'autant plus le manque de circuits ! Une fois connecté, si l'hôte a programmé des essais, vous pourrez entrer dans la partie à  n'importe quel moment ; dans le cas contraire, vous pourrez être spectateur de la course. Si vous décidez de créer vous-même votre partie, vous pourrez paramétrer le nombre de participants ainsi que toutes les restrictions souhaitées : pénalités, nombre de tours essais libre ou courseÂ… Mais le plus intéressant, ce sont bien les parties entre amis. Certes, les championnats sont impossibles, mais on peut donner des voitures à  ses amis sans pour autant les perdre et ainsi partager des épreuves en ligne avec des véhicules que vous n'avez pas gagnés dans le jeu. Bien évidemment, nous ne sommes pas au niveau d'un rFactor, mais côté console, le jeu en ligne de GT 5 est tout simplement parfait.



\"Gran-Turismo-5-PS3-14020\"



Et la noteÂ…



Comment noter ce jeu ? De notre avis, il souffre de carences insoupçonnées tant les vidéos que nous avons pu voir et les tests réalisés au studio nous laissaient présager du meilleur. Nous attendions une véritable simulation, un jeu qui transpire la course. Côté gameplay, il y a encore beaucoup à  faire pour que Gran Turismo offre de vraies (nouvelles) sensations de pilotage, notamment sur la terre. Côté tracés, nous attendons vraiment des pistes en DLC. Mais paradoxalement, lorsque vous vous lancez dans GT 5, le plaisir est là  et bien là . Non seulement le jeu est riche, mais il intègre plein de nouveautés qui permettent de varier les plaisirs. Et surtout, le mode mutijoueur où tous les pilotes de la planète vont se retrouver pour des courses d'anthologie.

Pour conclure, nous dirons simplement que ce GT 5 n'est pas terminé. Nous lançons donc un appel : Mr Yamauchi, terminez Gran Turismo 5 avant même de penser à  Gran Turismo 6, merci.

Avis des joueurs : Test de Gran Turismo 5

  • Merci de vous connecter pour laisser un commentaire
  • Se connecter