Persona 3 Portable psp

Test de Persona 3 Portable

Le 24/06/2011

Alors que l’Europe attend toujours l’arrivée de Catherine, c’est une autre bizarrerie made in Atlus que la PSP propose de redécouvrir avec Persona 3 Portable.

Par Kevin Bitterlin

Verdict de la rédaction

Quand l’un des RPG les plus envoûtants de ces dernières années s’offre un rappel sur PSP, on ne peut que se réjouir et replonger tête baissée dans une aventure accrocheuse, prenante et extraordinaire. Mais toute cette joie est tout de même atténuée par le fait que Persona 3 Portable est finalement moins intéressant que la version d’origine sorti il y a trois ans en Europe.

Les plus :
  • Expérience de jeu géniale et addictive
  • Les combats et la gestion des Personae
  • L’ambiance visuelle et sonore
Les moins :
  • Les cinématiques ont disparu
  • Les déplacements simplifiés
  • Pas de traduction française
Rédaction
  • 15
  • 20
Persona 3 Portable 4/3

Pour le grand public, les RPG d'Atlus ont depuis toujours été dans l'ombre des Final Fantasy ou des Dragon Quest. Pourtant, à  bien des égards, la saga des Shin Megami Tensei n'a pas grand chose à  envier aux ogres que l'on vient de citer. Récemment, Digital Devil Saga, Lucifer's Call, Devil Summoner à  un degré moindre, sont autant de titres qui ont brillé sur PS2 grâce à  leur richesse et leur profondeur exceptionnelles. Le succès de ces jeux a même permis à  l'Europe de découvrir sur le tard une série « spin-off » baptisée Persona, dont les deux premiers épisodes sur PS1 n'étaient jusque-là  connus que des habitués de l'import. Avec Persona 3, puis Persona 3 : FES (son director's cut), Atlus nous a initié à  un genre très particulier, un mélange de Dungeon-RPG et de simulation de vie, dont le potentiel addictif s'est vite révélé incommensurable. Plus de trois ans après sa sortie initiale sur PS2, Persona 3 fait aujourd'hui son retour sur PSP. L'occasion de (re)découvrir un titre marquant, porté par la patte visuelle de Shigenori Soejima et sublimé par une bande-son fantastique. Et aussi, Persona 3 permet de mieux comprendre pourquoi Persona 4, volet sorti peu après, reste aux yeux de votre serviteur le meilleur jeu sorti ces cinq dernières années, tous genres et plates-formes confondus. Voilà  qui est dit.



Shin-Megami-Tensei-Persona-3-Portable-PSP-43591



A la croisée des mondes



Mais avant de parler de Persona 3 Portable, il faut dire un mot de Persona 3 tout court. Pour rappel, il s'agit donc d'un RPG où l'on partage son temps entre deux activités. Le jour, on mène une vie normale et on tente de réussir une année scolaire exemplaire. Recevoir des bonnes notes aux examens, se faire des amis, récolter de l'argent de poche, trouver l'amourÂ… telles sont les possibilités qui nous sont offertes jour après jour, selon un calendrier très clair. Mais lorsque minuit sonne, le petit train-train est entièrement chamboulé. C'est en effet à  ce moment-là  que la ville bascule dans la Dark Hour, un espace-temps durant lequel des créatures appelées Shadows s'en prennent à  ceux qui ne sont pas endormis. Seule une élite capable d'invoquer les Personae peut combattre ces monstres et aller explorer le Tartarus, sorte de tour gigantesque et labyrinthique. La nuit, Persona 3 s'apparente donc à  un Dungeon-RPG au tour par tour où les combats très stratégiques dépendent essentiellement de l'exploitation des « weakness », ces faiblesses élémentaires qui octroient un tour supplémentaire à  ceux qui arrivent à  les dénicher chez l'adversaire. Il faut donc toujours veiller à  composer une équipe de Personae complémentaires, que ce soit en les recrutant directement à  la fin d'un combat, soit en allant effectuer des fusions dans la Velvet Room en compagnie des mystérieux Igor et Elizabeth. Cette dimension-là  est l'une des plus accrocheuses du jeu : améliorer son équipe en combinant les caractéristiques de deux créatures obsolètes et espérer bénéficier d'un bonus en fonction de ses Social Links.


Shin-Megami-Tensei-Persona-3-Portable-PSP-43592


Réseau social


Concrètement, les Personae sont réparties en 21 catégories, soit autant d'arcanes présents dans le tarot divinatoire. Plus on devient proche d'une personne du même arcane, plus on augmente ses chances de créer une Persona puissante par alchimie. D'où l'intérêt de renforcer ses Social Links en allant boire des cafés avec de gentilles lycéennes, de se lier d'amitié avec des camarades de classe, de sympathiser avec un couple de vieux antiquaires ou de flirter en ligne avec une geek amatrice de MMORPG. Mine de rien, toute la force accrocheuse du titre, ce qui nous pousse à  dépasser facilement les 100 heures de jeu, réside ici, dans la quête perpétuelle de la perfection. Etre l'ami idéal le jour, le tueur de monstre le plus impitoyable la nuit, c'est ça Persona 3.


Shin-Megami-Tensei-Persona-3-Portable-PSP-43593


Cure d'amincissement regrettable


Il reste maintenant à  décréter si, oui ou non, la déclinaison de ce titre est réussie sur PSP. Au lancement d'une partie, on serait plutôt tenté de répondre par la négative. En passant de la console de salon à  la nomade, le jeu a en effet perdu un peu de son contenu, notamment en ce qui concerne les cinématiques. Des scènes entières ont été bidouillées pour aboutir à  un résultat qui risque bien de paraître incompréhensible aux yeux des joueurs n'ayant pas encore joué à  Persona 3. Par ailleurs, on ne peut plus se déplacer librement dans la ville ou le lycée. A la place, il faut se contenter d'une navigation façon point'n'click, ce qui n'est vraiment pas l'idéal pour le sentiment d'immersion. Mais à  part ça, toutes les qualités du jeu initial ont été conservées. Et il y a même quelques nouveautés, comme un niveau de difficulté plus élevé pour les plus téméraires ainsi que la possibilité de refaire l'aventure dans la peau d'une héroïne plutôt que dans celle d'un garçon. Bon ça ne change pas grand chose à  l'histoire, si ce n'est qu'on passe son temps à  se faire draguer par les lycéens... Sans vouloir jouer les machos, c'est tout de même un peu moins plaisant que d'aller charmer les midinettes. Enfin bref, aussi triste que cela soit, ce qu'on aime dans Persona 3 Portable, c'est tout ce qui était déjà  dans Persona 3 sur PS2. Si vous êtes fans du jeu de base et que vous voulez l'emporter en vacances, n'hésitez pas et foncez sur cette déclinaison PSP ! Par contre, si vous voulez découvrir la licence et que votre PS2 n'est pas encore au fond du grenier, vous feriez tout aussi bien de partir à  la recherche d'un Persona 3 : FES. L'expérience n'en sera que meilleure.

  • Merci de vous connecter pour laisser un commentaire
  • Se connecter
Persona 3 Portable P3P Packshot Accéder à la fiche du jeu