Super Mario Galaxy 2 wii

Test de Super Mario Galaxy 2

Le 03/06/2010

Comme tout nouvel épisode de la série emblématique de Nintendo, Super Mario Galaxy 2 est forcément très attendu. Pourtant, en tant que suite directe, ce nouveau volet ne suscite sans doute pas autant d’attente qu’un épisode inédit et inspire même une certaine crainte de voir le plombier moustachu se reposer sur ses acquis. Tout faux.

Par Christophe Butelet

Verdict de la rédaction

Alors qu’on s’attendait à  une suite un peu pépère, Miyamoto et son équipe nous offrent un incontestable bijou. Un titre à  la difficulté retorse, bourré d’idées lumineuses et doté d’un level design éblouissant. Avec Super Mario Galaxy 2, Nintendo relègue la concurrence à  des années lumières et se montre tout simplement intouchable. Pas moins.

Les plus :
  • Level et game-design à son meilleur
  • Le challenge offert par la difficulté
  • Yoshi
Les moins :
  • Ah, ah ! Pas de ça ici !
Rédaction
  • 18
  • 20
Test de Super Mario Galaxy 2

Après avoir révolutionné le jeu de plates-formes en passant à  la 3D avec Super Mario 64, Super Mario Sunshine se devait lui aussi d'innover. Une mission quasi-impossible tant son prédécesseur semblait avoir tout dit. L'épisode, injustement mal-aimé, n'en restait pas moins une merveille d'inventivité de tous les instants avec des séquences de pure plate-forme absolument remarquables. Puis Super Mario Galaxy est arrivé, en bouleversant une nouvelle fois les habitudes des joueurs. Projeté dans l'espace, Mario mettait nos sens à  mal en redéfinissant l'architecture des niveaux (des galaxies composées de petites planètes) et en défiant les lois de la pesanteur comme pour mieux exprimer ses talents d'acrobate. Depuis, face à  un tel manque de concurrence (littéralement impuissante), il est compréhensible que Nintendo ait voulu prolonger l'expérience. Mais si l'heure n'est pas à  la refonte, cela n'empêche pas Super Mario Galaxy 2 d'exploser les fondements du précédent épisode avec une maestria incroyable.



Super-Mario-Galaxy-2-Wii-80967


Le plombier multitâche


Conscient que Super Mario Galaxy 2 ne provoquera pas le même effet de surprise que son prédécesseur, Nintendo expédie le traditionnel kidnapping de la princesse Peach en même temps qu'il s'en amuse. Une manière d'appuyer la sensation de déjà -vu tout en pointant l'essentiel de la série, le gameplay. Et sur ce point, Mario confirme qu'il reste seul au monde. Plus fort encore, il accentue sa domination sans partage. Pour cela, le plombier transalpin voit d'abord sa garde-robe s'agrandir. Si on retrouve Mario Abeille, Mario Boo ou encore Mario Ressort, de nouveaux costumes viennent faire leurs apparitions et apportent avec eux de nouvelles idées toutes plus géniales les unes que les autres. En Mario Roc, notre super héros bedonnant peut se rouler en boule de pierre (en hommage aux Gorons de la série Zelda ?) et ainsi détruire des objets ou ennemis massifs. Mario Nuage peut lui générer jusqu'à  trois plates-formes en forme de nuages pour se constituer son propre terrain de jeu (et donc de saut). Mais la plus belle trouvaille provient sans aucun doute de la foreuse qui permet à  Mario de creuser dans le sol et ressortir à  l'autre pôle d'une planète ou de l'autre côté d'une plate-forme. L'utilisation qui est en faite se révèle aussi ingénieuse que réjouissante. Le génie des développeurs, c'est également de ne jamais abuser d'une idée, là  où de nombreux autres titres concurrents useraient jusqu'à  l'écÂœurement de l'utilisation d'un objet. Cette absence de répétition s'étend aussi à  Yoshi (et au titre tout entier), qui fait ici son grand retour. Sa présence se fait donc suffisamment rare pour que chacune de ses apparitions entraîne une délectation perpétuelle. Outre ses coups de langue inimitables, orientés par une prise en main instinctive du pointeur de la Wiimote, le dinosaure vert jouit lui aussi de diverses transformations. A l'aide du piment turbo, du fruit ballon et du fruit lumière, Yoshi peut, respectivement et momentanément, courir à  grande vitesse, gonfler comme une montgolfière et faire apparaître des plates-formes invisibles. Des transformations qui viennent systématiquement illustrer un level-design et un game-design qui atteignent une sorte d'apothéose.


Super-Mario-Galaxy-2-Wii-80944


Ladies and gentleman, we are floating in space


Très souvent, le titre donne l'impression que Super Mario Galaxy n'était qu'une mise en bouche. C'est presque paradoxal et un peu injuste pour ce fabuleux épisode qui, sans mauvais jeu de mots, aura permis au genre de s'élever dans de nouvelles strates. Car, pour le dire simplement, sans Super Mario Galaxy, pas de Super Mario Galaxy 2. Il n'empêche, cette suite laisse à  penser que les développeurs en avaient peut-être gardé sous le coude. C'est comme si, libéré de cet impératif de renouvellement, Nintendo pouvait se lâcher totalement en s'appuyant sur une base solide. D'ailleurs, le petit monde central que représentait le vaisseau de Super Mario Galaxy cède sa place à  un plus petit vaisseau prenant la forme de la tête de Mario. Ce dernier permet d'accéder aux différentes galaxies du jeu que l'on visite linéairement à  la manière de New Super Mario Bros., comme s'il ne fallait pas perdre de temps à  passer d'une galaxie à  une autre pour se concentrer (une nouvelle fois) sur l'essentiel. De même, le moteur graphique reste inchangé, à  quelques détails près. Loin des titres HD de Sony et Microsoft, Super Mario Galaxy 2 brille à  sa manière, sans se soucier d'un quelconque défi technique. Non, on l'a dit, l'important ici, c'est le gameplay. Un gameplay magnifié par un level design époustouflant, véritable leçon de savoir faire made in Nintendo. La formule consacrée, qui veut qu'un seul niveau d'un Super Mario regorge à  lui seul de plus d'idées que n'importe quel autre titre de plates-formes, semble n'avoir jamais été aussi vraie. Rares sont les titres qui par la seule force de leur level design procurent une véritable jubilation. Certains niveaux confinent réellement au génie. On pense notamment à  celui où la perspective change de point de vue à  l'intérieur de la même architecture, donnant l'illusion d'un double niveau enchevêtré. Ou bien celui où le décor se déploie comme un livre en relief faisant passer le jeu de la 2D à  la 3D. Celui, encore, où la gravité s'inverse régulièrement selon un tempo bien défini. On pourrait continuer à  citer comme ça, sur des lignes et des lignes, les innombrables inspirations présentes dans chacune des galaxies des six mondes du jeu, mais le meilleur reste encore de les découvrir, de les savourer mais aussi… d'en baver.


Super-Mario-Galaxy-2-Wii-80951


Super Mario Gamer


Sans être facile, la difficulté progressive de Super Mario Galaxy demeurait acceptable. Dans Super Mario Galaxy 2, la difficulté prend le joueur à  la gorge dès les premiers niveaux pour finalement le laisser sur les rotules (on n'avait pas vu ça depuis Super Mario Sunshine et les niveaux spéciaux où Mario était dépossédé de son jet pack). Exit donc les étapes d'apprentissage, on est immédiatement plongé dans le bain et prié de retrouver ses automatismes. Un Super Guide fait d'ailleurs son apparition après plusieurs morts successives afin de vous montrer le chemin à  suivre jusqu'à  l'étoile que l'on pourra même récupérer. Une « fausse » étoile en bronze qui rime un peu avec l'étoile de la honte. Bref, la console du casual-gaming propose soudainement un challenge véritablement hardcore gamer. Si 70 étoiles suffisent à  sauver la princesse, le plus difficile est à  venir avec la récupération des 50 étoiles manquantes et l'ouverture d'un monde spécial. La réussite de Super Mario Galaxy 2 réside aussi dans cette joie immense que procure l'accomplissement d'un niveau où les vies défilent rapidement (les épreuves « comètes baveuses », activées après avoir trouvé des médailles, poussent la dextérité du joueur dans ses derniers retranchements). On mesure aussi combien, avec quelle précision, chaque ennemi, chaque plate-forme a été judicieusement placée. On présume aussi du sadisme de Shigeru Miyamoto d'élaborer des niveaux aussi difficiles que magistralement agencés. Un véritable travail d'orfèvre et d'artiste au service d'une mécanique qui touche ici à  la perfection.

Avis des joueurs : Test de Super Mario Galaxy 2

  • Note moyenne 19/20-1 avis
  • note1 avis
    Avatar de Anonyme
    Anonyme note

    Excellent graphique, nombreux pouvoirs, histoires intéressante ( ou pas), niveaux convenant aux débutants et…Lire l’avis

  • Merci de vous connecter pour laisser un commentaire
  • Se connecter
Super Mario Galaxy 2 Super-Mario-Galaxy-2-Wii---86138 Accéder à la fiche du jeu