Tactics Ogre : Let Us Cling Together psp

Test de Tactics Ogre : Let Us Cling Together

Le 07/02/2011

1995. Alors que la Playstation et la Saturn commencent à  envahir le marché, Tactics Ogre sort sur Super Nintendo au Japon. Un chef d’œuvre. Le titre ne franchira pourtant jamais les frontières de l’Europe comme bon nombre d’autres RPG tout aussi mémorables. Seize ans plus tard, Tactics Ogre débarque enfin sur le Vieux Continent à  la faveur d’une version PSP. Mais n’est-il pas trop tard ?

Par Christophe Butelet

Verdict de la rédaction

En effectuant d’infimes retouches à  son propre jeu, l’intention de Yasumi Matsuno ne consiste pas à  redonner une seconde jeunesse à  un titre qui n’en a de toute façon pas besoin. La richesse et la qualité du Tactical-RPG, datant pourtant de 1995, suffisent à  légitimer cette version PSP. Comme un rappel indispensable, Tactics Ogre : Let Us Cling Together confirme son statut d’œuvre intemporelle.

Les plus :
  • Le Tactical-RPG à  son meilleur
    Les très beaux dessins d’Akihiko Yoshida
    Le World Tarot et le Chariot Tarot
Les moins :
  • Graphiquement daté
    Titre intégralement en anglais
Rédaction
  • 19
  • 20
Tactics Ogre 4/3

Tactics Ogre : Let Us Cling Together (de son nom complet) apparaît comme une pierre angulaire dans l'histoire du jeu vidéo, et plus précisément du tactical-RPG. S'il n'est pas l'inventeur du genre – qu'on associe généralement à  Fire Emblem sur NES –, le jeu de Quest l'a profondément marqué et influencé. Devant la renommée du titre au Japon, Squaresoft enrôla d'ailleurs quelques-uns des membres de Quest, dont un certain Yasumi Matsuno (Vagrant Story), pour proposer Final Fantasy Tactics. En fait, un remake à  peine déguisé de Tactics Ogre qui ne parviendra pas à  tromper les fans. Cela dit, en reprenant le nom de sa célèbre licence, Final Fantasy Tactics eut au moins le mérite de populariser en Occident le Tactical-RPG. Depuis, de nombreux jeux ont repris cet échiquier en vue isométrique et le système de combat au tour par tour où le déplacement des personnages est calculé individuellement. Mais quel intérêt de ressortir aujourd'hui Tactics Ogre sur PSP ? A peu près le même que celui de (re)découvrir de grands classiques du cinéma ou de la littérature.



Tactics-Ogre-PSP-23293



Une ressortie respectueuse



Alors que certaines rééditions se parent d'une image HD ou d'une refonte intégrale en 3D (Final Fantasy IV sur Nintendo DS), Tactics Ogre prend un malin plaisir à  conserver l'esthétisme de son époque. On retrouve donc les sprites de l'époque et les décors pixélisés affichés à  l'époque par la Super Nintendo. Une hérésie à  l'heure où la qualité d'un titre se mesure en grande partie à  son emballage. Mais Tactics Ogre n'en a que faire. Et s'il concède à  réviser quelque peu sa copie, c'est pour mieux faire ressortir son éblouissant gameplay et son imparable scénario. Ainsi, les champs de bataille jouissent ici d'un rendu 3D. Si, à  première vue, on ne note aucune différence (par défaut, le titre adopte toujours un point de vue isométrique), on constate pourtant qu'il est possible de s'éloigner de l'action mais aussi de changer l'angle de la caméra pour se placer au-dessus des personnages (verticalement ou horizontalement), dans le but de rendre les affrontements plus lisibles. De la même façon, le titre bénéficie sur PSP des morceaux originaux réorchestrés qui rendent alors totalement justice à  une bande son pour le moins somptueuse. Et puis, le génial character designer Akihiko Yoshida est lui aussi revenu travailler sur cette Âœuvre majeure et il y a redessiné chacun de ses personnages. Ces derniers semblent prendre vie sous ses traits, lesquels s'accordent merveilleusement avec la violence et la sensibilité du jeu.



Tactics-Ogre-PSP-23292



Back in time



Du point de vue technique, ce sont les seuls changements que l'on pourra noter. L'histoire, elle, n'a bien entendu pas changé. On y retrouve donc le jeune Denam qui ne désire qu'une seule chose, venger les assassins de son père, les chevaliers Noirs. A ses côtés, sa sÂœur Catiua tente de le raisonner alors que son meilleur ami, Vyce, le pousse à  aller au bout de ses émotions. Autour d'eux, l'aventure multipliera les rencontres à  travers un conflit politique conjuguant petites et grandes histoires. Mais la force de ce scénario, c'est qu'elle laisse au joueur la liberté de s'engouffrer dans une violence aveugle ou, au contraire, d'écouter sa raison et son cÂœur afin de s'épargner d'innombrables regrets (avant même le début du jeu, un petit questionnaire prépare déjà  le caractère du héros). Pour cela, certains dialogues vous demandent de faire des choix, en votre âme et conscience. Et grâce au « World Tarot », instauré pour cette version PSP, on pourra décider de revenir à  certains embranchements décisifs et ainsi revenir sur ses décisions.



Tactics-Ogre-PSP-23297



Un ogre tactique au charme intact



Dans le même ordre d'idée, on trouve également le « Chariot Tarot », lequel permet de revenir en combats jusqu'à  cinquante coups en arrière, dans le cas d'une stratégie qui ne se serait pas passée comme prévue, par exemple. Là  encore, c'est à  peu près la seule concession accordée par un titre à  la difficulté corsée mais jamais insurmontable. Il faut d'ailleurs préciser que de petits ajustements bienvenus rendent la progression un peu plus aisée, plus juste. Qu'ils soient ou non envoyés aux combats, tous les personnages de votre équipe engrangent de l'expérience à  l'issue d'une bataille. Des points de « skills » viennent malgré tout récompenser ceux ayant fait couler le sang (même en voulant rester les mains propres, c'est parfois inévitable). Une différence notable qui permet d'octroyer des caractéristiques qui peuvent être déterminantes sur le terrain. Pour cela, il va falloir passer du temps dans les menus du jeu pour composer le meilleur groupe possible, l'ensemble étant toujours régit par un système de jobs légendaire maintes et maintes fois copié.



Tactics-Ogre-PSP-23301



En replongeant dans ce petit bijou tactique, on comprend que Square Enix n'ait pas eu à  y changer grand-chose tant le titre se montre immersif, addictif et gratifiant. Il y a là  la conscience d'une Âœuvre qui n'a pas besoin d'un moteur graphique époustouflant pour traverser les époques et déployer toute sa puissance. Alors certes, Tactics Ogre, jeu de niche par excellence, se destine exclusivement aux amateurs hardcore de Tactical-RPG. Pour tout dire, il se complaît dans sa « nichitude » et ne voit même aucune raison d'en sortir (le fait de ne pas avoir traduit le titre l'atteste d'une certaine manière). Les fans seront aux anges, les autres resteront dubitatifs face à  ce chef d'Âœuvre peu séduisant en apparence. Mais l'habit ne faisant pas le moine, on ne peut que les inciter à  découvrir ce qui reste encore aujourd'hui comme le meilleur titre du genre.

  • Merci de vous connecter pour laisser un commentaire
  • Se connecter
Tactics Ogre : Let Us Cling Together Tactics-Ogre-Let-Us-Cling-Together-PSP-16050 Accéder à la fiche du jeu