The 3rd Birthday psp

Test de The 3rd Birthday

Le 29/03/2011

Après deux épisodes de qualité, on pensait que Parasite Eve allait devenir une figure majeure du survival-horror. Et puis plus rien. Alors qu’on sentait la série capable de renouveler le genre, aucune suite ne fut donnée à  Parasite Eve II. Onze ans plus tard, un troisième volet voit finalement le jour sur PSP avec The 3rd Birthday, lequel marque un changement dans la continuité…

Par Christophe Butelet

Verdict de la rédaction

Malgré les apparences, The 3rd Birthday se révèle être un jeu d’action plus profond qu’il n’en a l’air grâce à  l’intégration d’éléments RPG qui permettent sensiblement de modifier les caractéristiques de son personnage. Surtout, le titre de Square Enix s’appuie sur un récit maîtrisé et envoûtant qui achève de rendre son héroïne inoubliable.

Les plus :
  • Le scénario
    Les éléments de personnalisation
    Difficulté accrocheuse
Les moins :
  • Maniabilité pas optimale
    Niveaux pas très inspirés
    Sous-titres et menus en anglais
Rédaction
  • 16
  • 20
The-Third-Birthday-30623

The 3rd Birthday n'a failli jamais voir le jour sur la console portable de Sony. Initialement prévu sur téléphone portable, les ambitions du titre ont finalement été revues à  la hausse pour être adapté sur PSP. On n'aura sans doute jamais la réponse à  cette question mais cela n'empêche pas de se demander à  quoi le titre aurait pu ressembler sur mobile. De même, il pourrait être intéressant de savoir ce qu'il reste de cette première version avortée sur le jeu que l'on tient entre les mains. A priori, pas grand-chose tant The 3rd Birthday ne semble pas calibrer avec la simplicité des jeux sur téléphone portable. Comme Parasite Eve et Parasite Eve II, The 3rd Birthday est un jeu bâtard. Mais si les deux premiers volets mélangeaient survival et jeu de rôle (c'était un peu moins vrai pour le second plus centré sur l'aspect survival), ce troisième épisode se présente comme un jeu d'action avec, là  aussi, une bonne place laissée aux caractéristiques RPG.



The-3rd-Birthday-PSP-28113



3rd person shooter



Le système de combat de ce nouveau volet abandonne celui de ses prédécesseurs (un dôme tridimensionnel représentant la portée de son arme) pour un gameplay beaucoup plus simple basé sur un système de lock. Concrètement, The 3rd Birthday prend la forme d'un TPS où il est notamment possible de se cacher derrière certains éléments du décor. Le titre conserve malgré tout une certaine rigidité héritée des survivals à  l'ancienne et la maniabilité, assez lourde, rajoute à  la (relative) raideur de l'ensemble. Mais si la caméra, réglable avec la croix directionnelle, se montre très perfectible et que l'absence d'un second joystick se fait parfois sentir, l'auto-lock permet en grande partie de régler le problème (puisqu'il repositionne directement la caméra sur l'ennemi). Bien que les affrontements ne demandent aucune habileté particulière, The 3rd Birthday se montre tout de même redoutable, même en difficulté « normale » (les Boss, très réussis, demandent une vraie concentration pour en venir à  bout). Les monstres s'avèrent très agressifs et n'hésitent pas à  balancer diverses attaques au joli visage d'Aya Brea, déjà  héroïne des deux Parasite Eve. Très dynamiques, les combats obligent constamment à  rester en mouvement. Pour cela, il est possible d'utiliser une roulade en forme d'esquive mais surtout le fameux pouvoir de l'Overdive.



The-3rd-Birthday-PSP-28128



Jeu de rôles



Aya Brea dispose en effet d'une compétence unique qui lui permet de prendre possession d'un corps situé dans un court périmètre. Son utilisation, illimitée dès l'instant où il y a des âmes présentes aux alentours, permet d'abord de récupérer la santé et les armes du nouveau corps. Et si ce dernier succombe sous les coups, Aya a encore la possibilité de changer de corps pendant quelques secondes. Mais l'Overdive ajoute aussi une dimension tactique aux affrontements puisque ce pouvoir permet de prendre l'ennemi à  revers ou de se positionner à  des endroits surélevés. Cette aptitude spéciale permet également de dénicher certains objets cachés en se « téléportant » directement à  un endroit inaccessible. Enfin, Aya peut également se servir de l'Overdive pour affaiblir l'ennemi, voire pour l'achever. A cette occasion, la jeune femme assimile l'ADN des monstres qu'elle peut ensuite s'approprier pour obtenir de nouvelles caractéristiques. Comme souvent dans un titre estampillé Square Enix, on y retrouve des éléments issus du RPG. Des cartes d'ADN, sous la forme d'une grille 3x3, permettent d'associer différents brins d'ADN pour qu'Aya augmente certaines de ses caractéristiques (régénération de la vie, tir critique, amélioration de la défenseÂ…). Les combinaisons se montrent quasiment infinies et invitent même à  expérimenter diverses compositions pour obtenir des capacités inédites. Si l'on ajoute une personnalisation assez poussée des armes, l'aspect RPG s'inclut admirablement dans l'aventure.



The-3rd-Birthday-PSP-28139



Memories of Murder



Passé la découverte de l'Overdive, il faut bien avouer que les scènes d'action de The 3rd Birthday manquent un peu de diversité. Le titre se résume globalement à  nettoyer une zone de ses monstres (il est rare qu'on puisse fuir les combats) avant de passer à  la suivante. En même temps, on ne demande pas forcément plus d'un jeu d'action d'autant qu'ici, l'ensemble se montre très efficace et nerveux. Le jeu souffre surtout d'une absence cruelle de level-design (à  quelques rares passages près). Pour le reste, Square Enix alterne remarquablement entre les séquences d'action et les scènes cinématiques de toute beauté. Et c'est finalement grâce à  son scénario que The 3rd Birthday emporte le morceau et se distingue d'un simple jeu d'action, déjà  fort réussi. A l'image de son système de personnalisation, l'histoire du jeu s'avère assez complexe mais constamment passionnante. L'Overdive permet en effet à  Aya Brea de voyager dans le passé pour modifier le cours des choses, et ainsi endiguer la menace des créatures qui ont envahi Manhattan. Sachant que le titre n'a pas été traduit en français, même pour les sous-titres, il est évident que certains risquent de se sentir mis à  l'écart. Au-delà  de cette invasion, c'est surtout l'histoire personnelle d'Aya qui s'avère la plus intéressante. Basé sur un évènement dont elle n'a plus aucun souvenir, The 3rd Birthday réserve alors de très beaux moments (non, on ne parle pas de la scène de douche, enfin pas seulement) et parvient admirablement à  se recentrer vers quelque chose de plus intime, de plus touchant.

  • Merci de vous connecter pour laisser un commentaire
  • Se connecter
The 3rd Birthday 3rd Birthday Packshot Accéder à la fiche du jeu