Gardiens de la Terre du Milieu ps3,xbox360

Test Gardiens de la Terre du Milieu

Le 19/12/2012

Avec Gardiens de la Terre du Milieu, Warner profite de la licence du Seigneur des Anneaux et de la sortie de The Hobbit pour nous initier au MOBA sur consoles. Non sans une certaine réussite d'ailleurs.

Par Valentin Lormeau

Verdict de la rédaction

Gardien De La Terre Du Milieu est un exercice de style globalement réussi. Pour une première expérience, Monolith parvient à transposer le MOBA sur console en lui offrant un gameplay adapté et intuitif, ce qui n’était pas une mince affaire. L’essentiel est présent et l’expérience s’avère agréable sur la durée. Il faudra cependant supporter un online un poil capricieux et la nécessité de jouer en multi. Reste que le côté compétitif est bien présent, et que si vous arrivez à monter une équipe de 5 joueurs, vous pourrez très vite y passer des heures.

Les plus :
  • Gameplay
  • Plus de 40 héros
  • La licence Tolkien
  • Premier MOBA console
Les moins :
  • Graphiquement pas top
  • Online pas très stable
  • Un peu trop simpliste comparé aux cadors
  • Ambiance molle
Rédaction
  • 15
  • 20
Gardiens de la terre du milieu 16/9

Au vu du fort engouement actuel pour les MOBA (Multiplayer Online Battle Arena), il était prévisible qu’un éditeur chercher à investir le créneau des consoles, territoire encore vierge. Car le genre, mené par League Of Legends et autres DOTA 2, n’en finit pas de séduire un grand nombre de joueurs PC. C’est donc Warner Bros Interactive qui verse le “First Blood” grâce à la licence Seigneur des Anneaux. Gardiens De La Terre Du Milieu est en effet le premier MOBA console. C’est d’ailleurs à Monolith, pourtant spécialiste du FPS (No One Lives Forever, F.E.A.R., Alien VS Predator 2 …), qu’incombe la tâche de transcrire le tout sur un support pas franchement adapté au tandem clavier/souris. Imperméable le MOBA ? Pas si sûr.



Un MOBA Inattendu

Gardiens De La Terre Du Milieu va donc reprendre les grandes lignes du genre, à savoir des duels multijoueurs en équipe de cinq contre cinq dans une arène fermée ou chaque camp doit détruire le Nexus de l’autre. Pour y arriver, 3 chemins possibles, chacun défendu par des tours. Histoire de pimenter l’action, des soldats apparaissent régulièrement dans chaque base et remontent les lignes de front en direction du camp adverse dans le but de pousser le conflit chez l’autre. Il faudra de votre côté choisir un héros et le faire progresser via un système de leveling, ce qui lui permettra d’améliorer ses stats et gagner des aptitudes, un peu comme dans un RPG, pour pouvoir détruire les tours de l’adversaire, avant de finir par le nexus. Bien évidemment, le travail d’équipe est vital, et à l’instar d’un Counter Strike, partir tout seul devant n’aura comme résultat que de permettre au camp adverse de gagner en puissance.



La confrérie du farm

Il faudra choisir un héros parmi ceux de la terre du Milieu, et bien évidemment retrouver toutes ces vieilles branches des univers de Tolkien : Sauron, Gollum, Gandalf, Arwen, Elrond seront fidèles au poste et prêts à en découdre. Avec 22 héros disponibles dès le départ, le choix sera déjà honorable, sachant qu'il faudra ensuite en débloque une autre vingtaine. On retrouve d’ailleurs 5 archétypes classiques : support, mêlée, distance, magique, tank. Chaque avatar progresse ensuite sur le champ de bataille en éliminant des soldats ou des héros du camp opposés. Un système de renforcement de bâtiments et d’améliorations de troupes permettra également de faire la différence sur le champ de bataille, confirmant la nécessité de monter en niveau plus vite que son adversaire. Il est aussi possible d’embarquer divers objets au combat et de s'équiper de gemmes afin de bénéficier d’effets supplémentaires, ce qui permet de varier les plaisirs avec un même héros. Dommage cependant d’avoir supprimé le magasin du champ du bataille, ce qui permet dans les MOBA classiques de personnaliser son build en fonction des choix de l’équipe adverse, afin de rajouter une dimension stratégique. Ici, seul le leveling compte et si globalement l’expérience est satisfaisante, on perd une des bases du genre sur l’autel de la simplification.



Le retour du gank

Afin de pouvoir se tirer la bourre au pad, Monolith a mis en place quelques bonnes idées. On dirige son héros au stick analogique et un diagramme assorti d’un cône autour de son personnage devant ce dernier permet de connaître sa portée de frappe. L’attaque de base et les 4 capacités spécifiques de chaque héros se voient assignées chacune un bouton et en combat, la maniabilité est suffisamment intuitive et on rentre vite dans le feu de l’action. Difficile à croire, et pourtant, le résultat est réussi, avec ce petit goût de hack’n’slash console pas désagréable. En revanche, l’interface devient vite illisible avec des informations dans tous les sens quand l’action s'accélère. Côté graphique, ce n’est pas non plus la panacée et si le jeu reste correct, il manque cruellement de couleurs et de variété. De même, l’ambiance sonore est en retrait, musiques et bruitages manquent de punch.

  • Merci de vous connecter pour laisser un commentaire
  • Se connecter
Gardiens de la Terre du Milieu Accéder à la fiche du jeu