Professeur Layton et l'Appel du Spectre ds

Test Professeur Layton et l'Appel du Spectre

Le 24/11/2011

Avant de passer sur 3DS avec Le Masque des Miracles, Level-5 nous propose de découvrir l’ultime épisode de la série sur Nintendo DS avec Professeur Layton et l’Appel du Spectre. Une nouvelle enquête aux rouages bien connus mais une nouvelle fois brillamment menée par le studio japonais.

Par Christophe Butelet

Verdict de la rédaction

On sait forcément à  quoi s’attendre avec Professeur Layton et l’Appel du Spectre. On sait qu’on aura le droit à  une enquête captivante ponctuée d’énigmes admirablement pensées. On sait aussi que l’aventure va nous occuper pendant une bonne vingtaine d’heures. Et on sait qu’on va encore prendre énormément de plaisir. Le rendez-vous est déjà  pris avec le prochain volet sur 3DS.

Les plus :
  • L’enquête passionnante
  • La direction artistique
  • Les énigmes brillantes…
Les moins :
  • ... à  l’exception d’une pincée d’entre-elles
Rédaction
  • 18
  • 20
Professeur-Layton-appel-Spectre

Retrouver un épisode de Professeur Layton a quelque chose de rassurant. En effet, après une trilogie remarquable et remarquée, qui a véritablement fait de la série une marque de fabrique facilement identifiable, plonger dans un nouveau volet, c'est d'abord retrouver une mécanique que l'on commence à  bien connaître. Soit une intrigue policière où il va falloir résoudre une succession d'énigmes pour progresser dans l'histoire. La découverte d'une nouvelle enquête s'accompagne aussi de retrouvailles avec des personnages attachants. Hershel Layton, bien sûr, l'archéologue féru d'énigmes en tous genres, toujours coiffé de son haut de forme irrémédiablement vissé sur la tête, mais aussi son fidèle et néanmoins brillant apprenti, Luke. Cela dit, si ce dernier fait une nouvelle fois partie de l'aventure, le titre nous raconte comment le jeune garçon et son futur mentor se sont rencontrésÂ…


Layton-Flute-Demon-DS-40587      Layton-Flute-Demon-DS-40582


Mystère à  Misthallery



Au fil des épisodes, notre sympathie pour les personnages n'a cessé de grandir pour aboutir à  un véritable attachement. A tel point que l'intérêt de la série réside aussi dans la relation de plus en plus complice entre les personnages. Ce n'est donc pas un hasard si Level-5 nous propose avec Professeur Layton et l'Appel du Spectre de découvrir comment Luke est devenu l'apprenti du Professeur. Comme à  chaque fois dans la saga, le récit s'amorce par une lettre envoyée au Professeur Layton. Celle-ci est envoyée par un vieil ami à  lui, Clark Triton, devenu aujourd'hui maire de la petite ville de Misthallery. Dans cette lettre, il explique qu'un effroyable géant nimbé de brume rase les maisons du village. Ni une, ni deux, le professeur saute dans sa fidèle 2CV pour élucider cet inquiétant mystère. Il ne sera pas seul pour venir en aide à  son vieil ami puisqu'il est rapidement rattrapé par une jeune fille, Emmy Altava, qui s'avère être sa nouvelle assistante, mais aussi une grande admiratrice de Layton. Arrivés à  Misthallery, tous deux comprennent très vite que la lettre n'a en réalité pas été envoyée par le maire de la ville (et ce bon vieux Layton avait bien entendu senti le coup) mais par son fils, qui n'est autre que Luke.


Professeur-Layton-et-l-Appel-du-Spectre-53964      Layton-Flute-Demon-DS-40586


D'oracle à  apprenti


La rencontre entre les deux personnages ne pouvait se concrétiser qu'après avoir résolu une énigme. Désireux de tester l'identité du professeur, le jeune Luke lui soumet en effet une devinette de son cru (pas si facile, d'ailleurs). Les deux personnages, toujours accompagnés d'Emmy (que l'on dirigera même seule pour un détour très réussi vers Scotland Yard), ne vont alors pas se lâcher de l'aventure  Layton reconnaissant à  sa juste valeur les facultés du jeune garçon alors que ce dernier voit en l'archéologue un vrai génie mais aussi, quasiment, un père de substitution. Assister à  leur rencontre renforce alors un peu plus nos liens avec eux. Pas question pourtant pour Level-5 de mettre en arrière-plan l'enquête du titre. Celle-ci réserve toujours son lot d'émotion (comme dans le précédent épisode, le final se montre même assez touchant) et aborde quelques thèmes inédits dans la série. On pense notamment à  cette lutte des classes symbolisée par les deux facettes de la ville (l'usine désaffectée avec son ouvrier au chômage d'un côté, le manoir de l'autre). Sans être profondément politique, on apprécie de voir un titre mettre au premier plan une catégorie socioprofessionnelle que l'on n'a pas forcément l'habitude de voir dans un jeu vidéo, à  travers une morale toute "Laytonesque" jamais bêtifiante, ni même démagogique.


Professeur-Layton-et-l-Appel-du-Spectre-53975      Professeur-Layton-et-l-Appel-du-Spectre-53973


Ah, on est bien ! Hein, Tintin ?



Au-delà  de ce contexte bienvenu, Professeur Layton et l'Appel du Spectre applique une nouvelle fois la recette qu'on lui connaît. Ainsi, on sait d'avance que la partie « fantastique » cache au fond quelque chose de rationnel (même si le jeu réserve au moins une petite surprise) mais, peu importe puisque la narration se montre toujours de grande qualité. De même, on prend à  chaque fois plaisir à  découvrir une galerie de personnages, variés et extravagants. Saluons d'ailleurs, une nouvelle fois, le design très réussi et très cohérent des habitants de Misthallery (et de l'ensemble du jeu, d'ailleurs). Prenant place à  nouveau dans un village, le titre apparaît encore plus vaste que dans les précédents épisodes. Il regorge d'encore plus de secrets car, outre les célèbres pièces S.O.S. cachés dans le décor (indispensables pour obtenir des indices), on trouve également des objets à  collectionner. Le cÂœur du jeu, les énigmes, n'a évidemment pas été mis de côté, loin de là  et les amateurs de casse-tête, de jeux de logique ou de calculs trouveront à  nouveau leur bonheur. A l'exception de quelques énigmes, à  l'énoncé obscur ou à  la solution légèrement tirée par les cheveux, ces dernières se révèlent plus que concluantes, d'autant que la difficulté, progressive, n'a jamais semblé aussi bien dosée dans la série. Du côté des mini-jeux, c'est là  aussi une réussite à  l'image du « Mini Express », qui demande d'amener un train à  bon port en le faisant traverser toutes les gares. Notons également l'apparition de petits « Episodes » (que l'on débloque en résolvant certaines énigmes) et qui permettent d'approfondir davantage le scénario, et spécialement les personnages (même secondaires). Bref, vous l'aurez compris, la formule ne change pas et on ne va pas s'en plaindre tant Level-5 parvient à  nous rejouer sa petite musique à  la perfection.

  • Merci de vous connecter pour laisser un commentaire
  • Se connecter
Professeur Layton et l'Appel du Spectre Layton Appel du Spectre-52360 Accéder à la fiche du jeu